Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 
 




Abed Azrié et ses musiciens en concert les 28 et 29 Mars 2008
"Mystic", d'après des textes soufis des IX-XIIIe sièles, en concert les 28 et 29 Mars 2008 à l'Auditorium de l'IMA, Paris.

L’Amour Soufi est avant tout un chemin de connaissance ; il n’est pas simplement sentiment ou émotion, mais il est la chaleur d’un feu divin dont la lumière est la « Gnose »; un feu dont l’étincelle brille au plus profond de l’âme humaine.
La pensée des Soufis qui trouve Dieu dans toute chose, nous conduit à l’amour entre le divin et l’humain, mais également entre l’humain et l’humain.
Elle nous conduit à l’unité des religions en une seule dite « religion de l’amour », selon l’expression d’Ibn Arabi, car chaque croyant adore son Dieu qui n’est en fin de compte que l’une des manifestations du Dieu Unique ; celui qui est proclamé dans toutes les prières depuis le commencement de la vie.
Jusqu’à la fin des temps.
Le Soufisme exprime la dimension spirituelle de la religion.
Né à Alep (Syrie). Compositeur et chanteur (une vingtaine d’albums et plusieurs musiques de films), écrivain (plusieurs livres dont l’épopée de Gilgamesh).
Ses créations sont marquées par la synthèse entre les musiques anciennes et actuelles. Sa voix complexe, chaude et profonde, tantôt proche des climats dévotionnels hindous, tantôt semblable aux climats des liturgies orientales est au service de sa musique.
Son travail est une évocation permanente d'une mémoire spirituelle orientale.
Dans sa musique, Abed Azrié dépasse les interdits de la tradition, refuse les tentations commerciales pour créer un style à lui et ouvrir un horizon nouveau à la musique du Moyen Orient.
Il a su ressusciter la légende sumérienne de Gilgamesh, revivifier les poètes soufis et interpréter les plus grands poètes arabes classiques et contemporains, les quatrains d’Omar Khayyam et les auteurs andalous.
« En mettant en musique les textes soufis, Abed Azrié a aussi su mettre les joyaux de la culture arabe entre toutes les mains » (Libération).

Khaled Aljaramani (Oud), Sameh Catalan (Violon oriental), Francis Jauvain(Accordéon), Olivier Moret (Contrebasse), Youssef Hbeich (Percussion), Charles Caratini (Ingénieur du son), Alain Rais (Récitant).


 




Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services