Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 
 




Hommage à Oum Kalsoum le 19 Juin 2008, à l'Auditorium de l'IMA

Hommage à Oum Kalsoum le 19 Juin 2008, à l'Auditorium de l'IMA, à 20h30, Avec Abir Nasraoui et Naziha Meftah.

Plus de trente ans après sa disparition, un 3 février 1975, ses complaintes déchirantes, « habitées », résonnent toujours aux oreilles des mélomanes, toutes classes sociales confondues.

L’Institut du monde arabe a choisi de lui rendre hommage à travers diverses manifestations. Dans le cadre du festival, deux voix issues d’horizons différents viendront rappeler le côté fédérateur de la plus grande dame de la chanson arabe.
Elles s’appellent Abir Nasraoui et Naziha Meftah.

La première, Tunisienne, est née, il y a trente-deux ans, à Kasserine, dans le centre-ouest tunisien, au sein d’une famille éprise de chant.
Elle a suivi des études de musique, complétées par un DEA en ethnologie à la Sorbonne.
Abir a contracté le virus de la musique dès l’âge de quatre ans, puis a brillé vocalement au sein de différentes chorales de son école.
Plus tard, elle intègre le groupe populaire tunisois Taqassim, dirigé par Ismahène Chaâri, et s’y distingue par ses apparitions en solo.
Elle a participé à divers festivals, dont ceux de Carthage, du Caire et de Konya, en Turquie, en 2007.
Tout en poursuivant sa carrière artistique, Abir Nasraoui anime aujourd’hui deux émissions quotidiennes sur Monte Carlo Doualiya, première radio panarabe.

La seconde, Marocaine, née à Chefchaouen, est titulaire d’une maîtrise de littérature arabe.
Par la suite, elle quitte le Maroc pour la France dans le but de poursuivre ses études supérieures et de découvrir de nouveaux horizons artistiques.
Elle vit sa passion de l’art comme un rêve qui la porte et auquel elle jure fidélité.
Sa voix est couleur d’arc-en-ciel : elle chante Faïrouz, Oum Kalsoum, Asmahan, Najat et d’autres.
Ses vibratos vont à la rencontre de l’arabo-andalou et du melhoun tout en explorant d’autres registres.
Avec l’enregistrement de l’album Indifa au Caire et d’un second à Bruxelles, en collaboration avec le groupe belgo-marocain Qayna, la diffusion de ses chants sur les ondes de Radio Orient, RMC, Médi1, RTM, et ses multiples participations à des événements en France et à l’étranger (entre autres, le Festival d’Avignon en 2003 et le Festival Cultures du Maghreb à Caen en mars 2005), Naziha mérite d’être considérée comme l’une des plus belles voix arabes de Paris.

Les deux voix de miel seront accompagnées par un orchestre dirigé par le virtuose de la percussion Adel Shams Eddine..


 




Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services