Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 
 




La Femme Algérienne ou le fer de lance
La Femme Algérienne ou le fer de lance 
 
« Le combat de femmes consiste à revenir aux fondements et aux valeurs qui auront transformé la femme algérienne, afin de se reconstruire un destin, et renouer avec le fil de l'histoire ».
 
La femme algérienne (maghrébine) se meut  avec aisance et y est souvent confrontée à des situations très délicates. Le combat féministe s'est fait le fer de lance du combat.
Il est hautement significatif de revenir  au rôle de la femme, pour  se remémorer les valeurs, et la place de celle-ci dans la société algérienne de l'époque et sous le joug colonial. Malgré les tentatives du colon à l'amoindrir voulant  bafouer celle-ci en la dévoilant, pour briser la famille algérienne mais ne réussira pas.
Pour le colonisateur le statut de cette femme algérienne enfermée et voilée était considérée comme un statut inférieur, et ce  pour culpabiliser les Algériens et la rabaisser. Cette vision coloniale était contraire aux aspirations de celle-ci dont le rôle durant la guerre de libération a été déterminant du fait de sa ténacité  et de sa résistance qui avait  tissé les mailles de la société algérienne.
En cristallisant des tensions liées à la fois à la remise en cause d'un ordre paternaliste existant à la très forte tradition et les interprétations religieuses guidant le droit public.  La cause des femmes, en un sens, incarne cette volonté d'une partie de la société d'entrer dans la modernité, vue par l'autre partie comme une « occidentalisation forcée » des cadres traditionnels.
Les tentatives de dépersonnalisation, n'ont put atteindre leurs objectifs car la femme algérienne s'est toujours soustraite au regard mécréant de l'Européen, et le voile la distinguait de par sa pudeur qui fut le symbole, de son identité.
 
Nabil. B
 
 


 




Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services