Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 
 




Les gitanes du Nil les 13 et 14 Juin 2008 à l'Auditorium de l'IMA
"Les gitanes du Nil" avec le groupe Mawawil, en concert les 13 et 14 Juin 2008 à l'Auditorium de l'IMA, Paris.

Le groupe Mawawil est composé de cinq musiciens d’origine gitane de Menufiya, Qalyubiya et Sharqiyya, provinces égyptiennes, et de deux chanteuses, des Shiha, gitanes de Sharqiyya.
Les musiques traditionnelles des campagnes égyptiennes constituent le répertoire de Mawawil.
Appréciées depuis des décennies aussi bien par les populations rurales que les populations urbaines ayant émigré dans les grandes villes, elles se font l’écho de la vie des paysans.
Les chants populaires des Gitans d’Egypte, relayés dans les fêtes de village ou sur les marchés, sont tout à la fois des chansons de mariage, d'amour, des contes liés aux histoires des « saints » et des louanges au Prophète.
Le mawwâl, caractérisé par une mélopée au long prélude improvisé et ornementé, fait également partie de leur répertoire.
Les chanteurs, face à leur public, donnent libre cours à leur inspiration poétique et à leurs talents de vocalistes à travers des improvisations mélodiques.
Les musiciens de Mawawil jouent du rababa (violon à deux cordes fait d´une moitié de noix de coco recouverte d´écailles de poisson, à l’archet en crin de cheval), du kawala (flûte de bambou à six trous) et de l’arghoul (« clarinette » double de bambou qui se caractérise par deux pipes de longueurs différentes).
Pour ce dernier instrument, le musicien utilise une technique de respiration circulaire qui lui permet de produire un son ininterrompu.
A ce jour, et après la disparition en 2001 du grand maître Moustafa Abd al-Aziz, on ne compterait plus que trois ou quatre joueurs d’arghoul dans toute l'Egypte.
Parmi eux, Amin Shahin.


 




Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services