Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 
 


L'Algérie a des projets ambitieux
L'Algérie a des projets ambitieux

RefSrv139
Catégories: Maghreb, Algérie, Economie Orientale du monde arabe entreprise societe orientale arabe banque islamique entreprise, Investissement, Société
Ami L'Algérie a des projets ambitieux Veuillez vous connecter en cliquant ici, pour devenir son contact.

Description succincteL'Algérie a des projets ambitieux

1 600 km d'autoroute, 16 000 km de routes, 12 ports et 20 aéroports
1 000 milliards de dinars en gros projets à livrer en octobre 2007
Les grands projets structurants lancés en 2005 seront livrés en fin octobre 2007 avait prévu le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul lors de la réunion des cadres des 48 wilayas. Les années 2008 et 2009 seront consacrées, rappelons-le, à la finalisation des projets livrés dans le respect des délais.


Description détailléeL'Algérie a des projets ambitieux

1 600 km d'autoroute, 16 000 km de routes, 12 ports et 20 aéroports.
1 000 milliards de dinars en gros projets à livrer en octobre 2007
Les grands projets structurants lancés en 2005 seront livrés en fin octobre 2007 avait prévu le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul lors de la réunion des cadres des 48 wilayas.

Les années 2008 et 2009 seront consacrées, rappelons-le, à la finalisation des projets livrés dans le respect des délais.
Une rencontre qui se tient habituellement en septembre à l'entrée sociale du secteur a porté sur l'évaluation de tous les projets lancés dans le cadre du second quinquennat (2005-2009) notamment les cinq grands projets stratégiques dont la réalisation de l'autoroute Est-Ouest qui s'étale sur 1 600 km et routes principales, les 15 000 km des routes nationales et wilayales, l'entretien des routes communales et urbaines de 40 000 km ainsi que la réalisation de 20 structures aéroportuaires et 12 ports de pêche.

Il s'agit là d'un programme quinquennal des travaux publics qui nécessitent une enveloppe de 1 000 milliards de dinars. C'est une rencontre qui a porté également sur l'évaluation concrète du bilan global du secteur dans les 48 wilayas "dans le but de redynamiser les projets stratégiques".

Le ministre a insisté, à cet effet, sur le respect des délais de livraison car, rappelle-t-il, "nous sommes en train de rattraper 20 ans de retard.
Dans le cahier des charges il est mentionné les délais de livraison des grands projets. Je serai intransigeant avec les entreprises qui cumulent les retards", a-t-il martelé. L'erreur dans les délais sera fatale à l'entreprise. "En cas de problème dans la livraison, on résilie le contrat", dira M.Ghoul.
D'où la nécessité pour les entreprises soumissionnaires aux grands projets de les intégrer dans l'agenda du ministère des Travaux publics, une manière, selon lui, de créer une dynamique réelle dans le secteur et une concurrence féroce bénéfique aux projets.
Il a rappelé à, cet effet, les responsabilités des Directeurs des TP au niveau de chaque wilaya. "Je souhaite que vous consacriez 95% de votre temps de travail aux chantiers et 5% seulement pour l'administration.

" Par ailleurs, des orientations importantes ont été données pour les responsables de wilaya afin de mener et contrôler les projets structurants en cours de réalisation. L'année 2005 a été "l'année charnière de lancement des projets" pour le premier responsable du secteur, une année qui verra tous les projets structurants importants lancés à travers le territoire national. L'année 2006 a été celle du suivi et de contrôle de réalisation des opérations lancées sur le terrain pour qu'en 2007, ces mêmes projets seront réceptionnés de manière progressive.

Les années 2008 et 2009 seront consacrées à la finalisation des projets livrés dans le respect des délais. Il a mis l'accent ainsi sur la qualité de la réalisation qui "est indiscutable et non négociable". Pour ce faire, le ministre invite les spécialistes et les professionnels du domaine à créer des entreprises d'entretien avec des garantis d'investissement ainsi que des bureaux d'études à travers les 48 wilayas qui auront pour mission de concevoir des projets de qualité.

La conception des projets pour Amar Ghoul demande une qualification effective des bureaux d'études qui devront être à la hauteur des projets proposés.

Après la conférence, le ministre accompagné de son staff et les DTP de wilayas a effectué une visite sur le chantier de la trémie en cours de réalisation à Chevalley, en vue de donner des instructions nécessaires qui seront exécutées dans l'immédiat. Rappelons enfin que ce projet a été livré à la fin octobre 2005.
Sabrina Bouras




 
 
 
     Envoyer ce service à un(e) ami(e)


Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services