Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 
 


L'âme de la Kabylie
L'âme de la Kabylie

RefSrv128
Catégories: Pays Arabe Orient Algerie Maroc Tunisie maghreb Berbere kabyle Moyen Orient Islam Video Arab, Maghreb, Algérie, Kabylie, Internet Oriental, Culture Orientale
Ami L'âme de la Kabylie Veuillez vous connecter en cliquant ici, pour devenir son contact.

Description succincteLE VILLAGE KABYLE

L'âme de la Kabylie

La région de Kabylie est connue pour ses nombreux villages dont elle tire une fierté certaine. Nichés aux pieds des mont ou suspendus comme des colliers sur les collines et les flancs des montagnes du Djurdjura , ces petites agglomérations rurales, souvent éloignées ou dissimulées pour des raisons sécuritaires, témoignent d'une histoire profonde caractérisées par les multiples invasions étrangères.

Collées l'une auprès de l'autre ces minuscules républiques se reconnaissent par leur autonomie et leur indépendance , chaque village connais bien ses frontières et se gère de lui même sur les plans économiques, social et culturel dont le bon fonctionnement est assuré par « Tajmaat » (l'assemblée) une structure politique ancestrale, des plus démocratiquement palpables, inspirée de l'Agora grec.

Tous les villages de Kabylie possèdent leur fierté, leur histoire et leur moyens économiques qui consistent essentiellement à l'arboriculture et la production de l'huile d'olive dont toute la région bénéficie d'une grande renommée.

A l'entrée de chaque village se trouve un grand portail qui nous accueille. « Tabbxourth ouzeggwar » ou la porte d'entrée nous donnent accès aux différent quartiers qui sont agencés en pâtés de maisons basses de forme rectangulaire sans autre ouverture qu'une porte en bois ouvragée entourant les cours familiales ou sont plantés des vignes et des arbres fruitiers enfermant le jardin potager .

La porte d'entrée principale des ces jardins cour , variés et riches qui assurent largement l'alimentation des citoyens, est appelée « Tiseghlit » faite en en bois de chêne épais et renforcé de manière à éviter les intrusions. Ces accès donnent à leur tour sur le chemin du quartier qui les relie à la route principale du village.

Les maisons sont bâties en pierres blanches, extraites des carrières situées à proximité, et recouvertes de tuiles rouges fabriquées à base d'argile. Les restes des moulins à blé et d'huileries traditionnelles témoignent de la prospérité alimentaire d'antan. L'eau potable se trouve en abondance , plusieurs sources et fontaines sont équitablement partagées et coulent à flot

Aujourd'hui le village kabyle s'étend de plus en plus en population, il ne cesse d'évoluer et de se moderniser mais il garde toujours ses spécificités culturelles et ses traditions il est toujours organisé grâce au comité du village souvent rajeunis mais qui tient bien aux traditions et aux méthodes d'organisation ancestrales ou la laïcité règne et la sagesse dépasse toutes lois.

Et malgré le changement du mode de vie des montagnards, le village reste fidèle à lui même en dépit de la déformation superficielle de sa face ; Les nouvelles villas poussent incessamment, les routes en béton remplacent les petites ruelles en terre battue ? mais cela n'est que le coté physique or les coté moral du village personne n'osera les transgresser. DD




Description détailléeLE VILLAGE KABYLE

L'âme de la Kabylie

La région de Kabylie est connue pour ses nombreux villages dont elle tire une fierté certaine. Nichés aux pieds des mont ou suspendus comme des colliers sur les collines et les flancs des montagnes du Djurdjura , ces petites agglomérations rurales, souvent éloignées ou dissimulées pour des raisons sécuritaires, témoignent d'une histoire profonde caractérisées par les multiples invasions étrangères.

Collées l'une auprès de l'autre ces minuscules républiques se reconnaissent par leur autonomie et leur indépendance , chaque village connais bien ses frontières et se gère de lui même sur les plans économiques, social et culturel dont le bon fonctionnement est assuré par « Tajmaat » (l'assemblée) une structure politique ancestrale, des plus démocratiquement palpables, inspirée de l'Agora grec.

Tous les villages de Kabylie possèdent leur fierté, leur histoire et leur moyens économiques qui consistent essentiellement à l'arboriculture et la production de l'huile d'olive dont toute la région bénéficie d'une grande renommée.

A l'entrée de chaque village se trouve un grand portail qui nous accueille. « Tabbxourth ouzeggwar » ou la porte d'entrée nous donnent accès aux différent quartiers qui sont agencés en pâtés de maisons basses de forme rectangulaire sans autre ouverture qu'une porte en bois ouvragée entourant les cours familiales ou sont plantés des vignes et des arbres fruitiers enfermant le jardin potager .

La porte d'entrée principale des ces jardins cour , variés et riches qui assurent largement l'alimentation des citoyens, est appelée « Tiseghlit » faite en en bois de chêne épais et renforcé de manière à éviter les intrusions. Ces accès donnent à leur tour sur le chemin du quartier qui les relie à la route principale du village.

Les maisons sont bâties en pierres blanches, extraites des carrières situées à proximité, et recouvertes de tuiles rouges fabriquées à base d'argile. Les restes des moulins à blé et d'huileries traditionnelles témoignent de la prospérité alimentaire d'antan. L'eau potable se trouve en abondance , plusieurs sources et fontaines sont équitablement partagées et coulent à flot

Aujourd'hui le village kabyle s'étend de plus en plus en population, il ne cesse d'évoluer et de se moderniser mais il garde toujours ses spécificités culturelles et ses traditions il est toujours organisé grâce au comité du village souvent rajeunis mais qui tient bien aux traditions et aux méthodes d'organisation ancestrales ou la laïcité règne et la sagesse dépasse toutes lois.

Et malgré le changement du mode de vie des montagnards, le village reste fidèle à lui même en dépit de la déformation superficielle de sa face ; Les nouvelles villas poussent incessamment, les routes en béton remplacent les petites ruelles en terre battue ? mais cela n'est que le coté physique or les coté moral du village personne n'osera les transgresser. DD



 
 
 
     Envoyer ce service à un(e) ami(e)


Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services