Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 


Larbi benboudaoud
Larbi benboudaoud

RefSrv119
Catégories: Pays Arabe Orient Algerie Maroc Tunisie maghreb Berbere kabyle Moyen Orient Islam Video Arab, Maghreb, Algérie, Kabylie, Réussite Orientale arab maghreb Artiste Ecrivain Entreprise arabe VIP oriental halal business arab, Sport
Ami Larbi benboudaoud Veuillez vous connecter en cliquant ici, pour devenir son contact.

Description succinctevendredi 2 avril 2004
Champion du monde de judo en 1999 avec l'équipe de France, Larbi Benboudaoud est de nouveau en mesure de conquérir aux Jeux Olympiques d'Athènes l'unique médaille qui manque à son palmarès.
Le splendide parcours du gaucher de l'AS.Dugny originaire d'Ath Ailem Né en France à Drancy (Seine Saint-Denis), Larbi a débuté sa carrière sportive à l'âge de dix ans à l'US Dugny encouragé et porté par ses frères ainés.
Son très beau parcours en club et l'affirmation d'un grand potentiel sur le plan physique et technique, lui valent d'être sélectionné en équipe de France de judo pour les jeux olympiques d'Atlanta en 1996. Jeune débutant, il avait du se contenter de toucher les médailles de ses copains Douillet, Bouras et Gagliano.
Dès son retour il multiplie les doses de travail, perfectionne la soudaineté de ses attaques et son sens de l'équilibre. Son année 1999 est éblouissante à plus d'un titre. Il est alors âgé de 25 ans et évolue dans la catégorie des moins de 66kg.
Cette année-là, Larbi Bendoudaoud conserve son titre européen, remporte le titre de champion du monde à Berlingham en Angleterre, avec en bonus une victoire dans la prestigieuse coupe Kano, domaine réservé des Japonais.
Une année plus tard aux jeux olympiques de Sydney 2000 puis aux championnats du monde au Japon, l'enfant de Kabylie effleure les médailles d'or et doit se contenter à chaque fois de l'argent.
"Aujourd'hui, je vise la médaille d'or aux J.O." A la veille des J.O. d'Athènes, la plus prestigieuse des compétitions, Larbi Benboudadoud compte bien arracher la médaille d'or.
« Mon objectif principal sont les jeux olympiques d'Athènes cet été. Comme vous savez j'ai été deuxième aux jeux précédents j'aspire à être champion cette année » nous confie l'athlète très motivé.
Larbi est lié par un pacte moral à sa Kabylie Il faut souligner qu'à l'apogée de sa popularité et sa notoriété, Larbi Benboudaoud reste ce garçon réservé très attaché aux valeurs qui lui sont inculquées par ses parents et surtout lié par un pacte moral à sa Kabylie.
« Je reste très attaché à ma Kabylie que je visite presque chaque année. J'aurais voulu partir cet été mais mon emploi du temps ne me le permet pas. J'ai une grande partie de mon public là-bas où je me rends des fois leur faire des cours de judo comme en 2001 à Ath Yanni et Lqser » déclare-il en ajoutant « Aujourd'hui je suis sous les couleurs françaises mais je porte toujours ma culture en moi chose qui, sans doute, me donne davantage de force celle de mes ancêtres numides. Je porte également espoir à tous les jeunes issus de l'immigration dont la majorité a un potentiel et un ensemble de valeurs universelles, c'est cette culture ancestrale dont je suis fier et que j'ai toujours porté en moi qui a fait qu'aujourd'hui le nom de Larbi Ben Boudaoud soit connu. »
Il nous reste que de souhaiter bonne chance à notre champion et qu'il nous promette de ramener la médaille d'or olympique en Kabylie.
Palmarès : Champion du monde des moins de 66 kg en 1999 Champion d'Europe en 1998 et 1999 Médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Sidney 2000 Médaille d'argent Championnats d'Europe 2000 Photographie : Photo tous droits réservés de Djillali Djerdi -www.depechedekabylie.com-


Description détailléevendredi 2 avril 2004
Champion du monde de judo en 1999 avec l'équipe de France, Larbi Benboudaoud est de nouveau en mesure de conquérir aux Jeux Olympiques d'Athènes l'unique médaille qui manque à son palmarès.
Le splendide parcours du gaucher de l'AS.Dugny originaire d'Ath Ailem Né en France à Drancy (Seine Saint-Denis), Larbi a débuté sa carrière sportive à l'âge de dix ans à l'US Dugny encouragé et porté par ses frères ainés.
Son très beau parcours en club et l'affirmation d'un grand potentiel sur le plan physique et technique, lui valent d'être sélectionné en équipe de France de judo pour les jeux olympiques d'Atlanta en 1996. Jeune débutant, il avait du se contenter de toucher les médailles de ses copains Douillet, Bouras et Gagliano.
Dès son retour il multiplie les doses de travail, perfectionne la soudaineté de ses attaques et son sens de l'équilibre. Son année 1999 est éblouissante à plus d'un titre. Il est alors âgé de 25 ans et évolue dans la catégorie des moins de 66kg.
Cette année-là, Larbi Bendoudaoud conserve son titre européen, remporte le titre de champion du monde à Berlingham en Angleterre, avec en bonus une victoire dans la prestigieuse coupe Kano, domaine réservé des Japonais.
Une année plus tard aux jeux olympiques de Sydney 2000 puis aux championnats du monde au Japon, l'enfant de Kabylie effleure les médailles d'or et doit se contenter à chaque fois de l'argent.
"Aujourd'hui, je vise la médaille d'or aux J.O." A la veille des J.O. d'Athènes, la plus prestigieuse des compétitions, Larbi Benboudadoud compte bien arracher la médaille d'or.
« Mon objectif principal sont les jeux olympiques d'Athènes cet été. Comme vous savez j'ai été deuxième aux jeux précédents j'aspire à être champion cette année » nous confie l'athlète très motivé.
Larbi est lié par un pacte moral à sa Kabylie Il faut souligner qu'à l'apogée de sa popularité et sa notoriété, Larbi Benboudaoud reste ce garçon réservé très attaché aux valeurs qui lui sont inculquées par ses parents et surtout lié par un pacte moral à sa Kabylie.
« Je reste très attaché à ma Kabylie que je visite presque chaque année. J'aurais voulu partir cet été mais mon emploi du temps ne me le permet pas. J'ai une grande partie de mon public là-bas où je me rends des fois leur faire des cours de judo comme en 2001 à Ath Yanni et Lqser » déclare-il en ajoutant « Aujourd'hui je suis sous les couleurs françaises mais je porte toujours ma culture en moi chose qui, sans doute, me donne davantage de force celle de mes ancêtres numides. Je porte également espoir à tous les jeunes issus de l'immigration dont la majorité a un potentiel et un ensemble de valeurs universelles, c'est cette culture ancestrale dont je suis fier et que j'ai toujours porté en moi qui a fait qu'aujourd'hui le nom de Larbi Ben Boudaoud soit connu. »
Il nous reste que de souhaiter bonne chance à notre champion et qu'il nous promette de ramener la médaille d'or olympique en Kabylie.
Palmarès : Champion du monde des moins de 66 kg en 1999 Champion d'Europe en 1998 et 1999 Médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Sidney 2000 Médaille d'argent Championnats d'Europe 2000 Photographie : Photo tous droits réservés de Djillali Djerdi -www.depechedekabylie.com-

 
 
 
     Envoyer ce service à un(e) ami(e)


Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services