Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Poésie Orientale
Poésie Orientale

RefSrv127
Catégories: Pays Arabe Orient Algerie Maroc Tunisie maghreb Berbere kabyle Moyen Orient Islam Video Arab, Maghreb, Moyen Orient, Internet Oriental, Réussite Orientale arab maghreb Artiste Ecrivain Entreprise arabe VIP oriental halal business arab, Penseurs orientaux, Civilisation Orientale, Culture Orientale
Ami Poésie Orientale Veuillez vous connecter en cliquant ici, pour devenir son contact.

Description succinctePoésie orientale :
Regard occidental
Le monde oriental possède un très grand répertoire poétique réparti à travers les siècles qui ont marqué les déférentes époques et étapes de la civilisation orientale. Ce trésor littéraire est issu d'une grande culture orale et écrite et d'une éloquence nommée en arabe « fassahat el-lissane » (la force du verbe).

Il est vrai que ce terroir poétique n'est que l' héritage d'un nombre extraordinaire de versificateurs : arabes , perces ou berbères , nomades, sédentaires et même rebelles que le monde oriental a connu de l'antiquité au moyen age jusqu'à l'ère contemporaine.

Aujourd'hui il est évident qu'aucune nation au monde ne peut prétendre égaler le monde oriental en cette richesse car si on essayait de rassembler tous les poèmes orientaux, on en compterait plusieurs milliers de volumes.

Cette fertilité poétique n'est en effet que le résultat d'une grande faculté d'expression et de pensée. Cependant l'influence qu'a eu, ou qu'a pu avoir la poésie orientale sur celle occidentale surtout provinciale est aussi évidente si on se remet à l'histoire de l'Andalousie ou les deux cultures se sont rencontrées et métissées.

On savait que Voltaire, Gide ou même De Gaulle avaient bien des idées sur la culture et littérature orientale mais si on cite voltaire dans son « essai sur les m?urs »en 1756 il dit : « Une preuve infaillible de la supériorité d'une nation dans les arts de l'esprit, c'est la culture perfectionnée de la poésie?cette poésie d'image et de sentiment fut connue du temps d'Hroun Rachid ( Calif musulman du moyen age).

Stendhal écrivait dans « de l'amour » en 1822 : « Le siècle héroïque des arabes, celui en ces âmes généreuses brillèrent pures de toute affectation de bel esprit ou de sentiment raffiné, fut celui qui précéda le prophète et qui correspond au 5eme siècle de notre ère à la fondation de Venise et au règne de Clovis.

Je supplie notre orgueil de comparer les chants d'amour qui nous restent des arabes et les m?urs nobles retracées dans les mille et une nuits, aux horreurs dégoûtantes qui ensanglantent chaque page de Grégoire de Tours, l'historien de Clovis ou d'Eginhard, l'historien de Charlemagne »




Description détailléePoésie orientale :
Regard occidental
Le monde oriental possède un très grand répertoire poétique réparti à travers les siècles qui ont marqué les déférentes époques et étapes de la civilisation orientale. Ce trésor littéraire est issu d'une grande culture orale et écrite et d'une éloquence nommée en arabe « fassahat el-lissane » (la force du verbe).

Il est vrai que ce terroir poétique n'est que l' héritage d'un nombre extraordinaire de versificateurs : arabes , perces ou berbères , nomades, sédentaires et même rebelles que le monde oriental a connu de l'antiquité au moyen age jusqu'à l'ère contemporaine.

Aujourd'hui il est évident qu'aucune nation au monde ne peut prétendre égaler le monde oriental en cette richesse car si on essayait de rassembler tous les poèmes orientaux, on en compterait plusieurs milliers de volumes.

Cette fertilité poétique n'est en effet que le résultat d'une grande faculté d'expression et de pensée. Cependant l'influence qu'a eu, ou qu'a pu avoir la poésie orientale sur celle occidentale surtout provinciale est aussi évidente si on se remet à l'histoire de l'Andalousie ou les deux cultures se sont rencontrées et métissées.

On savait que Voltaire, Gide ou même De Gaulle avaient bien des idées sur la culture et littérature orientale mais si on cite voltaire dans son « essai sur les m?urs »en 1756 il dit : « Une preuve infaillible de la supériorité d'une nation dans les arts de l'esprit, c'est la culture perfectionnée de la poésie?cette poésie d'image et de sentiment fut connue du temps d'Hroun Rachid ( Calif musulman du moyen age).

Stendhal écrivait dans « de l'amour » en 1822 : « Le siècle héroïque des arabes, celui en ces âmes généreuses brillèrent pures de toute affectation de bel esprit ou de sentiment raffiné, fut celui qui précéda le prophète et qui correspond au 5eme siècle de notre ère à la fondation de Venise et au règne de Clovis.

Je supplie notre orgueil de comparer les chants d'amour qui nous restent des arabes et les m?urs nobles retracées dans les mille et une nuits, aux horreurs dégoûtantes qui ensanglantent chaque page de Grégoire de Tours, l'historien de Clovis ou d'Eginhard, l'historien de Charlemagne »



 
 
 
     Envoyer ce service à un(e) ami(e)


Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services