Contactez-nous 0954587836
 
Liens commerciaux
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Un chercheur Algérien se distingue
Un chercheur Algérien se distingue

RefSrv844
Catégories: Pays Arabe Orient Algerie Maroc Tunisie maghreb Berbere kabyle Moyen Orient Islam Video Arab, Algérie, Kabylie, Portraits
Ami Un chercheur Algérien se distingue Veuillez vous connecter en cliquant ici, pour devenir son contact.

Description succincte


Abdennour Abbas - De la médecine réactive vers la médecine préventive




Abdennour Abbas, l'un des 10 chercheurs de moins de 35 ans les plus prometteurs au monde selon le MIT Technology Review





Description détaillée


Abdennour Abbas - De la médecine réactive vers la médecine préventive



Abdennour Abbas, l'un des 10 chercheurs de moins de 35 ans les plus prometteurs au monde selon le MIT Technology Review





De l'université de Tizi Ouzou puis à Lille en France, il rejoint l'Université de Californie avant d'atterrir à celle de Washington comme chercheur associé.


Abdennour Abbas, un jeune kabyle bio ingénieur de 33 ans, originaire Makouda (Tizi Ouzou) a mis au point des biocapteurs ultrasensibles à base d'anticorps artificiels pour établir des diagnostics médicaux à domicile.


Sa technologie consiste à faire des tests en utilisant de la sueur, de l'urine ou du sang pour diagnostiquer des pathologies. Il a conçu cette nouvelle méthode de détection qu'il a déjà testée avec succès dans son laboratoire de l'Université de Washington à Saint Louis (Etats-Unis).


Formé à l'Université de Lille, Abdennour Abbas est aujourd'hui jeune professeur et Directeur du laboratoire « Biocapteurs et Bionanotechnologies » à l'Université du Minnesota Twin Cities aux États-Unis.Convaincu que l'auto-diagnostic à domicile sera la « prochaine grande transformation sanitaire », il s'est fixé un objectif : faire des biocapteurs des dispositifs « populaires » pouvant être commercialisés « dans n'importe quelle pharmacie ».


Pour y parvenir, il a conçu une nouvelle méthode de détection déjà testée avec succès dans son laboratoire et jugée un milliard de fois plus sensible que les précédentes tentatives.


L'adage qui dit que «nul n'est prophète dans son pays» s'est encore une fois confirmé en Algérie. Un jeune Algérien a laissé exploser son génie mais… à l'étranger.



M.Amrous 






 
 
 
     Envoyer ce service à un(e) ami(e)


Nos partenaires


Liens utiles


INFORMATIONS LEGALES
Conditions d'utilisation  -  Mentions légales  -  Informations

Services